Au pays de Papy sauvage
Le site des pratiquants de la nature

Eider à duvet
 eider a duvet 2
(Somateria mollissima)
Espèce protégée
Haut de page Page précédente

L'aire de nidification de l'eider à duvet se situe sur l'Atlantique Nord, à la limite de la banquise.

Il a le statut de nicheur rare, migrateur, hivernant.
Présentation - morphologie
L'eider à duvet mesure entre 50 et 71 cm, pour une envergure de 80 à 108 cm et un poids variant entre 1200 et 2800 g.

Il présentent un profil particulier dû à la forme conique du bec.

Le mâle a une calotte noire, une nuque verte, des joues blanc et vert, la poitrine rosée et le dos blanc contrastent particulièrement avec les flancs, le ventre, ainsi que le croupion et la queue qui sont noirs, les ailes sont noir et blanc.
La femelle présente une livrée assez terne, brune avec de nombreuses taches foncées.

eider a duvet

Son vol est une alternance de battements d'ailes et de  planés.
Présence sur le territoire français
L'eider à duvet est présent en France à l'état sauvage, hivernant  sur les côtes de la Manche et en Bretagne.
Moeurs et habitudes
L'eider à duvet est principalement un habitant du littoral marin, on le rencontre aussi bien sur les côtes rocheuses ou sablonneuses que dans les îles,  pas très loin du rivage.
Il fait quelques incursions en hiver à l'intérieur du pays,  sur les fleuves ou les lacs d'eau douce.

C'est un excellent plongeur qui descend jusqu'à 15 mètres de profondeur pour récolter crustacés et coquillages.

Il se nourrit surtout de mollusques : moules, coques, littorines, crustacés, crabes, gastéropodes, insectes aquatiques, poissons et les échinodermes, auxquels viennent s'ajouter divers végétaux glanés sur le littoral.

La période de reproduction commence fin mai-début juin, la femelle bâtit son nid tout près de l'eau, sur un îlot, sur le sable ou dans une anfractuosité de rocher, éventuellement masqués par la végétation.
Il est construit de matériaux divers, débris de végétaux, fragments de coquillages, garni du duvet de la femelle.
Reproduction - croissance
La femelle pond 4 à 6 oeufs, l'incubation dure environ 25 à 28 jours.
Les jeunes sont nidifuges, ils prennent leur premier envol à l'âge de 65 à 75 jours.

Longévité : 18 ans
Haut de page Page précédente